Méthodologie

Les points importants de ma méthode de travail sont:

- L'identification des besoins de l'élève. Connaître son parcours, ses difficultés scolaires antérieures et l'image qu'il renvoie par les appréciations des professeurs et par le dialogue avec ses parents afin de définir un plan d'action (travail sur la méthode de travail, sur la compréhension des cours actuels et/ou antérieurs, la rigueur, la compréhension des énoncés...)

- La création de résumé/fiche réalisés avec l'élève qui permettent la reconnaissance de propriétés en exercices/devoirs et leurs applications avec la rédaction associée. Des méthodes types sont ainsi mises en place.

- La participation active de l'élève durant le cours, une fois les notions comprises, afin qu'il soit dans une démarche de travail, de recherche et non d'attente. Si des erreurs doivent être faites, c'est durant ces cours et non en devoir ou examen. L'élève doit être pleinement acteur et non spectateur. Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque l'élève travaille pleinement régulièrement pendant et entre les séances durant toute l'année.

BILANS DES COURS: A la fin de chaque séance, un bilan du cours vous sera adressé directement par mail résumant les éléments marquant de la séance, c’est-à-dire les notions étudiées, les méthodes à maîtriser parfaitement et les points réussis ou à retravailler. Des exos seront aussi proposés pour les familles qui le souhaitent à travers des liens. Les bilans seront adressés pour les écoliers, collégiens et lycéens jusqu’en classe de Terminale.

SUPPORT PEDAGOGIQUE: En début d’année, un lien vous sera transmis avec tout ce que j’ai recensé en cours et exercices correspondant au niveau scolaire de l’élève. Les documents évolueront aussi en cours d’année. Les exercices proposés seront souvent issus de cette base. Il peut dont être intéressant que l’élève imprime les exercices ensuite pour que lors des révisions, ils puissent faire le lien entre questions et réponses.

EXERCICES POUR LA PROCHAINE FOIS: Chaque année, il y a les élèves (ou familles) souhaitant chercher des exercices pour la séance suivante et les autres qui sont soient assez « chargées » par leurs professeurs, soit « oublient » régulièrement… Avec l’expérience, je constate au final une différence assez significative sur des élèves de niveau assez similaire au départ. Pour profiter pleinement de l’avantage des cours, je vous conseille (famille et élève) de faire ce choix. J’en profite aussi pour rappeler que notre collaboration est un travail d’équipe à trois entités :

  • L’élève au cœur de l’action qui sera seul devant sa feuille en devoir ou examen. Il doit apprendre à écouter, appliquer, analyser et savoir reconnaître pour réussir.
  • Le professeur (moi en l’occurrence) qui fera tout pour l’encourager dans cette voie, à lui donner confiance en lui et lui transmettre des valeurs de travail, d’efforts pour réussir.
  • La famille qui doit encourager l’élève, le motiver pour profiter pleinement des avantages des cours.

 

UNE BONNE ORGANISATION: Beaucoup d’élèves manquent de méthodes, d’organisation et perdent de l’énergie, du temps, et de l’efficacité dans ce qu’ils font alors qu’ils en ont les compétences intellectuelles. Il est donc important, dès la rentrée de prendre le temps nécessaire à bien s’organiser dans chaque matière. Pour les cours faits ensemble, je peux vous conseiller un classeur avec séparateur fiches résumés, exos d’applications, exos types devoirs ou alors un cahier si les élèves ont peur de perdre les feuilles. Ils doivent être conscients que ce n’est pas parce qu’ils ont entendus, compris une fois que c’est acquis à vie, bien au contraire. Il faut donc savoir comment est structurer le cours, pour savoir le retrouver rapidement, le relire, le comprendre et le réutiliser. Ensuite, il s’agit de beaucoup d’automatismes, d’associations d’idées et c’est l’entraînement qui permet de garantir ces automatismes sur le long terme.

PENSER A L’ORIENTATION Il n’est pas toujours facile pour certains élèves de se motiver. En effet, en relevant la tête et en essayant de regarder au loin, c’est souvent le brouillard qui fait face. Il ne sait pas où aller, quoi faire plus tard et ne visualise donc pas l’intérêt de travailler telle ou telle matière plus qu’une autre. On retrouve la peur, le blocage et le manque d’envie. Il est donc important que vous, familles, encouragiez vos enfants à réfléchir sur différentes orientations possibles, à faire les salons, à faire rencontrer des gens de secteurs d’activités diverses et variées pour donner des idées. Un but donne de la volonté et avec cette dernière, ce qui paraissait insurmontable l’est moins. Pensez-y en faisant toutefois attention à ne pas mettre trop de pression sur vos enfants, un savant dosage est à affiner. 

CHALLENGES CHOCOLAT Cette année, je mets en place un challenge pour motiver les troupes avec des boîtes aux chocolats pour la meilleure moyenne de mathématiques en trimestre 1 puis en trimestre 2 et ensuite le meilleur résultat au bac (mathématiques ou physique-chimie confondues) ! Penser à me communiquer rapidement les résultats pour croquer !